Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par andika

La Daronne de Jean-Paul Salomé est l'adaptation du roman du même nom écrit par Hannelore Cayre, avocate de profession. Et si le synopsis du livre annonce une sorte de roman policier, le film quant à lui, fonce droit devant dans le registre de la comédie. Pour notre plus grand plaisir.

Isabelle Huppert excelle dans ce registre, et le rôle de Patience Portefeux lui va comme un gant. Veuve, mère de deux enfants, en couple avec un commandant de police, elle a du mal à payer l'EPHAD de sa vieille mère. Son boulot de traductrice pour la police ne lui permettant pas de payer toutes ses factures. Mais lorsque l'opportunité de récupérer une cargaison de drogue évaporée se présente, elle ne tremble pas et excelle dans le commerce du cannabis.

Isabelle Huppert doit faire énormément de choses pour ce rôle. Et chaque chose requise pour elle est faite à la perfection. Comme parler l'arabe pour les interrogatoires ou ses petites affaires. Être franchement dans le comique avec sa voisine chinoise et dans le business de Patience. Se comporter de façon légère et festive, lors d'une scène dans un bar dansant (avec une photo remarquable). Et bien entendu, jouer le drame avec sa mère mourante. Toutes les palettes du jeu d'acteur y passent et Isabelle Huppert tient ce film sans trembler.

On s'attache au personnage de Patience qui ne cherche qu'à s'en sortir, et à profiter un peu de la vie dans son univers un peu corseté. En effet, fréquenter la police n'est pas forcément la chose la plus confortable pour faire les petites incartades à la morale qu'elle aime tant. Et même si Isabelle Huppert peut sembler sérieuse et froide, son jeu ne l'est pas. On découvre une femme lumineuse, souriante et qui semble prendre beaucoup de plaisir.

La mise en scène fourmille de belles idées (la scène du restaurant éclairée par des guirlandes, les détails dans certains plans avec des affiches de films qui apparaissent, notamment Traffic et Le Pianiste, et bien d'autres éléments de décors intéressants).

Enfin, l'écriture est haletante, dynamique, le montage efficace, et les rebondissements nombreux.

De sorte que la Daronne est un spectacle très agréable qui fait passer un très bon moment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article