Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par andika

Le SARS-CoV-2, ou en version longue le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2, appelé aussi Covid 19 et plus simplement Coronavirus, a déferlé sur la France. Ce virus, a un impact monumental sur la vie quotidienne de chacun d'entre nous. Le Président de la République annonçant même le 12 mars la fermeture de tous les établissements scolaires et université sur l'ensemble du territoire. Le Premier Ministre annonçant le surlendemain la fermeture de toutes les salles de spectacle. Voici ce qu'un microbe peut faire concrètement sur la vie culturelle d'un pays. Mais cela s'explique par sa dangerosité et sa très forte contagiosité. Le mélomane devant alors s'incliner et rester à la maison, afin de faciliter la résolution de cette crise sanitaire majeure.

Toutefois, ayant pressenti la prochaine fermeture des salles de spectacle, votre serviteur s'est rendu à la maison de la radio, au moment même où Emmanuel Macron prenait la parole, afin d'entendre une dernière fois de la musique en concert avant un certain temps. L'occasion de retrouver le Chœur de Radio France et sa directrice musicale Martina Batič, après un merveilleux concert à l'automne dernier. Accompagnés pour ce concert part l'organiste Karol Mossakowski et la harpiste Iris Torossian.

Après un propos liminaire d'une représentante du chœur nous rappelant le mouvement social qui secoue Radio France depuis des mois, nous avons eu l'opportunité d'entendre Dans la nature de Dvořák, composé sur l'inspiration des promenades en forêt du compositeur. Tout de suite, un bel équilibre du Chœur de Radio France et une belle polyphonie où on apprécie la profondeur des basses dans la deuxième partie, et le ton joyeux et bondissant de l'ensemble à la fin.

Toujours chez les tchèques, mais avec un moins connu Jan Ladislav Dussek avec une sonate pour harpe. Iris Torossian fait montre de tout son talent et de toute sa musicalité, dans cette œuvre mélodieuse et virtuose. Profondément belle et évocatrice, rappelant les plus belles envolées pianistiques de Clementi.

La gravité du Otče naś ("Notre père") de Leoš Janáček est renforcée par la harpe et par l'orgue de Karol Mossakowski qui joue dans le registre d'une flûte. La harpe quant à elle énonce un ostinato entrainant qui soutien à merveille le chant, notamment celui du ténor au timbre clair et lumineux, Johnny Esteban.

Karol Mossakowski persévère dans l'excellence et la virtuosité dans le puissant Moto ostinato pour orgue de Petr Eben.

Le concert s'achevant comme il avait débuté, a cappella, avec tout d'abord les 4 Madrigaux à cinq voix de Bohuslav Martinů mais surtout, les Six chants populaires de Kurpie composés par le polonais Karol Szymanowski​. Beaucoup de folklore, de fraicheur. Une écriture riche harmoniquement, mais aussi très mélodieuse. Tant et si bien que ces chants restent facilement dans la tête. La direction de
Martina Batič, toujours au point, permet d'apprécier les détails de la partition dans les moindres recoins.

Un concert audacieux, présentant des œuvres rares et typées. Un répertoire cohérent et passionnant. Un concert sortant de l'ordinaire et de la routine avant l'éclipse qui nous frappe. Dans ces moments difficiles, on apprécie encore plus l'opportunité qu'on a d'assister à ce genre de représentation. Nous en avons profité, abondamment ces dernières années. Nous ne les avons jamais prises pour acquises. Et maintenant que nous en sommes privé pour une période indéterminée, nous nous rendons compte vraiment à quel point nous chérissons ces instants.

Nous traversons aujourd'hui une épreuve terrible. Mais après la nuit la plus noire, vient toujours l'aube.

Programme du concet du 12 mars 2020
Anton Dvořák
V Přirodě ("Dans la nature")

Jan Ladislav Dussek 
Sonate pour harpe en ut mineur

Leoš Janáček
Otče naś ("Notre père") **

Petr Eben
Moto ostinato pour orgue (extrait de Nedelni hudba)

Bohuslav Martinů
4 Madrigaux à cinq voix H 380

Karol Szymanowski​
Sześć pieśni ludowych (kurpiowskie) ("Six chants populaires de Kurpie") * / **


Karol Mossakowski orgue
Iris Torossian harpe
Manna Ito soprano * 
Johnny Esteban ténor **

Chœur de Radio France
Martina Batič direction

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article